Quatre solutions pour continuer à visualiser des animations flash

(actualisé le ) par Pagestec

Vous avez certainement déjà trouvé votre propre astuce mais si ce n’est pas déjà le cas, nous vous proposons ci-dessous des solutions testées et approuvées pour continuer à visionner des animations au format flash player. Merci à Jérôme, Bernard M., Jean-Marie, Bernard D., Raphaël, François et autres intervenants sur la liste de diffusion Pagestec pour le partage de ces solutions :

Pour visionner des animations flash sur Internet :

Solution 1 : Utiliser le navigateur Maxthon Nitro

Disponible en téléchargement à partir de ce lien : https://www.maxthon.com/nitro/static.html

Solution 2 : Utiliser le lecteur Flash classique (sans activer la mise à jour) combiné au navigateur Palemoon.

Tout est expliqué dans le tutoriel suivant : Tuto : remplacer Adobe Flash Player, plugin bloqué depuis 2021 des navigateurs web

Solution 3 : Le navigateur Netscape (souvenir souvenir ...) semble lire correctement aussi ce type d’animation.

Pour information, la solution Ruffle ne semble pas permettre d’ouvrir toutes les animations de type flash.

Pour visionner une animation flash préalablement téléchargée sur votre disque dur :

Solution 4 : forcer l’ouverture de l’animation avec le lecteur autonome Flash player en intégrant ce dernier dans le chemin du raccourci de cette animation.

  1. créer un nouveau raccourci (clic droit, nouveau raccourci)
  2. dans le champ "emplacement de l’élément", copier/coller le chemin du lecteur flash entre guillemets suivi du chemin sans guillement de l’emplacement de votre fichier animation. Exemple : "C :\Program Files\projecteur.exe" \scribe\commun\travail\Technologie\6°\énergies\01-formes-energie.swf
  3. Cliquez sur suivant afin de nommer ce raccourci

C’est terminé. Ce raccourci vous permettra de lancer automatiquement votre animation avec le lecteur autonome Flash player.

Vous pouvez décider d’appliquer ce choix à tous les fichiers ayant pour extension .swf en passant par un clic droit, propriétés, puis de définir le lecteur comme application d’ouverture par défaut de ce type d’extension.

Partager cette page