Des mutations bloquées en Technologie …

1 | (actualisé le ) par Pagestec

..., à l’uberisation de notre métier !

Les conditions de mutations inter et intra-académiques pour la discipline Technologie se dégradent très fortement depuis plus d’une dizaine d’années. Pagestec a voulu faire un point exhaustif de la situation et le constat est affligeant.

Chiffres officiels à l’appui, il s’avère désormais que plus de 8 postes sur 10 accessibles par mutation sont bloqués, gelés par l’administration afin de les flécher quasi intégralement pour l’emploi de personnels contractuels.

En conséquence, bon nombre de professeurs subissent des situations familiales et sociales inextricables et de telles perspectives d’avenir aggravent encore grandement le manque d’attractivité pour notre fonction. Hormis cela, dénigrant le statut des personnels titulaires en privilégiant désormais un recours massifs à des emplois précaires contractuels, c’est aussi la qualité des enseignements censée être garantie par l’Education Nationale qui est sciemment remis en cause par notre institution elle-même, ainsi que l’égalité des chances de réussir pour nos élèves qui n’est plus respectée sur l’ensemble du territoire.

Cette enquête Pagestec, menée avec l’aide de ses adhérents et abonnés, vous est présentée ci-dessous.

A partager et diffuser largement !

Le conseil Pagestec

Mots-clés

Partager cette page