Dotation horaire en Technologie ... attention à ne pas se laisser faire !

par Pagestec

Les dhg par établissement sont tombées ou le seront très prochainement. A ce sujet, juste un petit rappel afin de défendre au mieux les intérêts de notre matière lors de la répartition de ces moyens horaires entre disciplines par le CdE, si cela s’avère encore nécessaire.
 
Dans la dhg, 3 heures sont fléchées par division pour l’autonomie. Elles sont en général utilisées pour créer des groupes à effectifs réduits dans certaines disciplines, pour l’enseignement du latin, de langues régionales, les LV1bis et pour l’accompagnement personnalisé.

Un texte définit cependant clairement le mode d’attribution de ces moyens horaires supplémentaires entre disciplines et dispositifs. Il s’agit de la circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 : Enseignements au collège.

Est indiqué dans cette circulaire toujours en application :

1. L’organisation des enseignements dans l’établissement
Le conseil d’administration


"Les groupes à effectifs réduits ont vocation à être constitués en priorité pour les sciences expérimentales, la technologie, les langues vivantes étrangères, les langues régionales et l’enseignement moral et civique."

Ces 3h doivent donc être utilisées, pour une partie non négligeable, afin de créer des heures en 1/2 groupe par quinzaine par exemple en SVT, Physique-Chimie et Technologie.

Une heure en demi-groupe/quinzaine équivaut à 0,5h sur les 3. Si le pôle Sciences et la Technologie souhaitent en bénéficier sur les 4 niveaux, cela ne représente au final que 50% des moyens globaux donnés à l’établissement pour l’autonomie. Reste encore 50% pour les autres disciplines et dispositifs.

S’il devait y avoir une priorité supplémentaire à faire valoir devant les Langues, vu nos contraintes liées aux expérimentations, à la gestion du matériel, au travail en toute sécurité pour les élèves et à un apprentissage de l’outil informatique dans des conditions acceptables (à savoir un seul élève par poste au moins à certains moments ! ), l’attribution de ces moyens supplémentaires sur chaque niveau est nécessaire, inconcevable si ce n’est au moins sur 3 des 4 niveaux d’enseignement.

Ces moyens nous permettent aussi de participer activement à "l’accompagnement personnalisé", en mettant en oeuvre sur ces heures en effectifs réduits des méthodes de remédiation adaptées à chaque élève, mais aussi et bien évidemment des pratiques pédagogiques spécifiques à notre enseignement tels les démarches de résolution de problèmes, de projet ou expérimentales.

Un CdE ne peut donc pas vous rétorquer qu’il doit conserver des moyens pour l’AP, car l’AP c’est aussi nous !

Il ne faut pas de même se laisser faire et avoir par des chefs d’établissement souvent prompts à négliger le pôle sciences et Technologie au bénéfice du Français et des Mathématiques, matières auxquelles les parents portent souvent une attention particulière.

Un texte officiel cadre la répartition de ces moyens en autonomie, il doit être respecté, et en premier lieu par le CdE !

La Technologie étant constituée d’une équipe pédagogique moindre à ces disciplines, il est aussi préférable de faire front commun avec les autres matières du pôle sciences, afin de mieux se faire entendre et avoir plus de chance d’avoir gain de cause lors des débats.

Ne pas hésiter aussi à contacter votre IPR pour appuyer votre demande. S’il a à coeur de défendre notre discipline, son avis auprès du CdE peut être un élément de poids dans la décision finale.

Pour tout complément d’information sur ce sujet, n’hésitez pas non plus à poster un message sur nos listes adhérents ou abonnés. Les collègues ou nous-mêmes essaieront de vous aider au mieux. C’est ça Pagestec !

Le Bureau de Pagestec